Week-end à La Clusaz

Pour profitez du ski de printemps, direction La Clusaz, au pied du massif des Aravis. Ce village de montagne, dominé par son clocher bulbe, fourmille de bonnes adresses pour un séjour réussi.

Dormir
Le Saint Alban 4* est le dernier né des hôtels du groupe Assas. C’est le premier bâtiment français de cette taille à être construit entièrement en bois. L’architecture intérieure s’est entièrement adaptée à cet écrin.

Romain Trollet, le PDG du groupe hôtelier, voulait un concept entièrement bois, pour partager avec ses clients une expérience différente. « J’avais vu le théâtre éphémère tout en bois construit par la ville de Genève et utilisé durant les 3 ans de rénovation du théâtre officiel. D’une capacité de 2000 places, s’était bluffant. Le bois, comme style constructif, est devenu le concept du projet de cet hôtel. C’est un mode de construction sain mais aussi très exigeant, qui demande des plans de conception très étudiés. », explique Romain Trollet. La conception du projet bois a été confiée à Antoine Roux de Charpente Concept. Le Saint Alban est un laboratoire pour toutes les techniques de la construction bois, 6 niveaux où même les circulations intérieures (cages d’escalier et d’ascenseur), habituellement en béton ont été remplacées par du bois. Tel un jeu de construction géant, les murs, planchers, toitures ont été assemblés sur le site, avec l’isolation, les finitions et l’électricité intégrées à chaque module où aucune erreur n’était possible.

Le bois constitue le fil rouge de la décoration intérieure, confiée à Leslie Gauthier. « Pour les 49 chambres, le parement de construction est définitif, en épicéa très clair. Ce bois apporte un aspect contemporain et les lignes épurées du décor évoquent une ambiance scandinave. Pour contraster, j’ai utilisé du noir, du camel et du laiton. Les tissus sont en draps de laine ou en tartan. Les salles de bain sont parées de carrelage foncé, reprenant la couleur des lauzes. Il y a beaucoup de bibliothèques et de coins lecture, dans les chambres et les parties communes. Dans celles-ci, le bois est plus foncé avec des moulures. Le bar joue d’une note anglaise, avec un mur de fond en verre teinté rétroéclairé et un motif art déco en laiton dessiné sur mesure. Mon motif est repris à l’entrée pour le tapis en marbre blanc de Carrare, également incrusté de laiton. Les lampes du comptoir sont réalisées sur mesure avec un clin d’œil au film « The Grand Budapest Hotel ». Au spa Nuxe, le bois est toujours présent mais associé à un vert embrun », explique l’architecte d’intérieur.

Romain Trollet travaille dans l’hôtellerie depuis toujours. Il exploitait des hôtels avant de créer un groupe (Themos) et d’imager son premier établissement, en 2011. Il en a aujourd’hui 7 à son actif, dont 4 en montagne : l’Héliopic et le Rocky Pop à Chamonix, l’Araucaria à La Plagne et le St Alban. A La Clusaz, il a voulu créer un hôtel résolument tourné vers les familles. Certaines chambres proposent un côté cabane, d’autres disposent d’un troisième lit qui se transforme en salon télé ou coin lecture.
Les clients peuvent profiter du spa Nuxe, avec piscine, sauna, parcours Kneipp et mur de sel dans la salle de relaxation. Au bar, tous les jours le goûter est offert, avec boissons chaudes, cakes, tartes sucrées et mignardises, pain beurre confiture…
www.hotel-st-alban.com

Faire du shopping


Côté déco, on pousse la porte de « Cabane & Cie », la déclinaison montagne du showroom annécien, Scène de Vie. Ici, Bernard Thierry présente une sélection de petit mobilier et objets de décoration. Quelques exemples de marques : Angel des montagnes, Baobab, Arpin, la Peausserie Sabatier et des abats jour originaux fabriqués avec le concours d’un artisan de Veyrier du Lac. Un tout petit aperçu qui vous donnera envie de leur confier la décoration de votre intérieur. www.cabane-cie.com

Et pour ramener un souvenir « made in la Clusaz », le rendez-vous est pris avec Claire et Jean Marc. Ce dernier est maître artisan cirier. Dans leur échoppe, « Les Claires idées », pas moins de 40 parfums de bougie en cire végétale et mèche de coton, avec des parfums de Grasse (pas d’huiles essentielles). Un parfum à essayer ? La myrtille pour rester senteur locale ! www.lesclairesidees.fr

Diner
Le soir, direction la nouvelle adresse gourmande « Au Bistrot les 2 Mules ». Il faut pousser les portes de cette résidence de tourisme pour entrer dans une salle à la décoration chaleureuse. L’ambiance est actuelle, avec un air de bistrot chic : tables rondes, suspensions, assises en velours, papier peint… La cuisine de Frédéric Brémaud est réalisée à base de produits frais et locaux. Les propositions sont originales : oeuf fermier bio mollet frit avec sauce Manigodine et champignons de saisons, bonite en tataki avec meringue pistache et shampoing de wasabi, canard cuit en basse température aux arômes de poires… Le plus dur est de faire son choix, en gardant une petite place pour le dessert, qui lui aussi mérite votre intérêt !

 

Manger sur le pouce
Après Lyon et Paris, King Marcel arrive à La Clusaz. L’occasion de déguster un bon burger français arrosé d’une bière de la brasserie du Mont Blanc, le tout dans un décor tout en bois.

Boire un verre
Direction La scierie, ce bar avec paillettes, fourrure et boules à facette, pour un cocktail maison dans un verre original. Envie de Champagne ? Optez pour le Scierie’s & Rose’s avec liqueur Saint-Germain, jus de citron jaune et sirop de rose

Manger sur les pistes
Pour se reposer entre deux pistes, faites une halte au Chalet des Praz, en terrasse. Au menu, des spécialités au fromage mais pas que ! L’Omble chevalier est accompagné de purée de carottes au curcuma, graines et groseilles, autre option végétarienne avec le poke bowl.

Ecouter
On se branche sur RadioMeuh, la célèbre web radio dont les studios sont à La Clusaz, eh oui ! Son créateur Philippe Thévenet dit Philou distille du bon son groove et funk depuis 2007.

(C) Photos : les établissements, La Clusaz et Lorène Herrero