Vintage jusqu’au bout du nez

Zéro déchet et made in France, voici une nouvelle manière de porter des lunettes. Stop à la surconsommation et osons les montures vintage datant des années 50 à 90. Actuellement le vintage est devenu un gage de qualité. 

Simon Vuattoux, installé à Perrignier et expert dans la fabrication de verres depuis plus de 10 ans, sait dénicher des montures abandonnées et jamais portées pour leur redonner le lustre d’antan et les équiper de verres issus de la dernière technologie.

Dans l’atelier « Dompte ta monture », une vingtaine de machines permettent de mener à bien les dizaines d’étapes de conception d’une paire de lunettes sur des matériaux nobles et de grande qualité. Démontage, nettoyage, polissage, contrôle, création et taille de verres dans la masse, gravure…

« J’ai fait des choix dans la qualité et non pas dans la quantité. Les montures sont luxueuses et de bonne qualité. Je chine… top secret (!). Forcément les montures sont en série limitée. C’est la loi du vintage. »

Les verres sont non correcteurs mais “Dompte ta monture” travaille avec une opticienne qui se déplace à domicile pour la prise de la vue et le montage des verres. 

Et Simon Vuattoux est si passionné qu’il vient de se lancer dans la fabrication de montures 100 % Haute-Savoie vendues sous la marque Anton&Valentina.

Plus d’infos