Vies de papier & Compagnie

Fin d’année dernière, je vous parlais de mon coup de coeur pour les enchanteurs spectacles de la Compagnie Dryades, fondée par Elsa Brouze.
J’ai eu la chance de converser plus longuement avec cette artiste naturelle et bienveillante qui m’a fait découvrir son univers.

Elsa Brouze a toujours eu cette sensibilité créative et cet attrait prononcé pour les arts.
Pourtant, elle avait fait le choix d’une carrière à l’international jusqu’à ce que sa rencontre avec son futur mari et ensuite la naissance de ses enfants ne fasse évoluer son avenir professionnel.
Aujourd’hui, cette presque quarantenaire ne regrette rien de son chemin de vie : « Mon parcours atypique m’a permis de faire de belles rencontres, notamment d’autres autodidactes qui ont renforcé mon désir de peindre et dessiner ».

Une détermination sans faille qui lui permet de s’affranchir des remarques difficiles entendues lors de sa première exposition : « On devinait mon envie de plaire derrière ces tableaux, et quelqu’un me l’a justement fait remarquer. Avec le recul, mes productions étaient sûrement trop académiques et j’avais peut-être peur d’être moi-même dans ces créations. Encore maintenant, je m’interroge beaucoup sur ce qui est susceptible de plaire aux gens. Mais comme je suis têtue, cela me donne encore plus envie de persévérer ! »

Et il y a une dizaine d’années, son obstination trouve son graal dans les papiers découpés, pour lesquels elle a un véritable coup de foudre :
« La lumière passant à travers le papier était incroyable. J’avais l’impression d’éveiller ma jeunesse en sommeil et de retrouver mes rêves d’enfants. Comme une madeleine de Proust qui me renvoyait aux découpes de dentelle faites par ma grand-mère pour arrondir ses fins de mois. »
Avec l’envie de transmettre sa passion, elle décide ensuite de donner vie à ses découpages en animant des contes autour du papier puis en développant des spectacles pour enfants, désormais son activité principale.

Avec un matériel se limitant à un couteau à papier, une planche de découpe et parfois de petits ciseaux, le découpage est selon Elsa accessible, pratique et idéal pour la créativité.
Elle croit d’ailleurs à son impact positif sur les potentiels personnels, notamment des plus jeunes, pensée qu’elle développe dans son exposition autour du courage « Même pas peur », où elle prouve qu’il est possible à chaque instant de réussir et de se réapproprier sa vie, en faisant ses propres choix et en affrontant les dangers.

Un quotidien qui est le moteur de ses idées, puisées dans ses liens familiaux, la vision de son mari magicien et ses 3 enfants. Elle me confie également être inspirée par ses navigations artistiques sur le web, la photographie et la musique.
Preuve en est de ses spectacles d’ombres qui comportent différentes mélodies classiques et folkloriques, préexistantes ou spécialement composées pour l’occasion.
Sa dernière création : la marionnette grandeur nature très réaliste dénommée « Huguette », une vieille dame aux nombreux secrets et histoires.

La suite de l’aventure ? Elle l’imagine au-delà de notre région, pourquoi pas à l’étranger, dans un projet familial de troupe itinérante.

→ Son parcours

  • Expérience dans l’humanitaire à l’étranger après une formation en commerce international
  • Fondatrice en 2006 de l’association Artisalp (inactive depuis 2013) pour la promotion de l’art, la culture et l’artisanat d’art.
  • Créatrice de la Compagnie Dryades en 2012, regroupant des professionnels des marionnettes, de la magie et du conte.

→ Son actualité

  • Interventions en collège sur des projets interdisciplinaires transversaux
  • Stages et ateliers créativité (notamment le samedi 10 mars à Publier)
  • Spectacles
  • Créations en cours d’élaboration autour des Fables de la Fontaine avec Carole Ozane et de la mémoire avec Nathalie Senna

→ Ses bons plans

“Une association humaine, tournée vers la valorisation de la protection de l’environnement et l’éco-citoyenneté par les arts, l’esthétisme et l’émotion”

“Une caverne aux trésors, gérée par Laurence Capelli, artiste-peintre. Une personne généreuse et un lieu unique qui valent le détour !”

©AudreyRamière

Elsa Brouze – Art papier & découpage 
Compagnie Dryades 
Crédits-photos : ©ElsaBrouze & ©CompagnieDryades