Un festival pour voyager

Le festival dédié au voyage, le Grand Bivouac, se tiendra Albertville du 18 au 21 octobre. L’édition 2018 souhaite remettre la terre à l’endroit, sur la thématique un « beau chambardement », en compagnie de 80 documentaristes, écrivains, photographes, chercheurs et scientifiques, journalistes et créateurs, tous grands voyageurs.

Au programme : 12 avant-premières françaises ou internationales dans la sélection des films-documentaires, plus d’une vingtaine d’écrivains et de rendez-vous littéraires pour conforter encore un Salon du Livre riche de 1.500 titres, trois « grands débats » et six grandes soirées spéciales. Sur place salon du voyage, marché artisanal, espace enfant…

Programme complet et réservation : www.grandbivouac.com.

Il reste encore des places pour certaines projections :

L’EAU SACRÉE – Jeudi 18 octobre à 13H, Théâtre de Maistre & Dimanche 21 octobre à 16H, Dôme Théâtre – Film de Olivier Jourdain

Attention, avis de tornade au Rwanda ! Pas la guerre, non, juste l’amour. Et ce qui va avec. C’est beau, puissant, revigorant. Quand Vestine, plantureuse animatrice radio sur Flash FM, interpelle ses auditeurs sur l’eau sacrée, « celle qui vient du corps féminin » dans l’orgasme, lorsqu’en brousse, elle lance à un homme dans la foule regroupée sous les arbres « Tu sais le faire, toi, avec ta femme ? », c’est l’hilarité générale. Dans un pays dévasté par les conflits il y a vingt ans, une énorme leçon de vie, de partage, de transmission. On sort du  film… avec la pêche !Présence exceptionnelle de Vestine Dusabe protagoniste et Olivier Jourdain réalisateur.
ICE MEMORY – Jeudi 18 octobre à 17H45 Théâtre de Maistre & Dimanche 21 octobre à 15H45 Théâtre de Maistre 
Étonnant paradoxe : les glaciers sont un livre ouvert pour analyser et comprendre toute l’histoire de la planète, son climat, son atmosphère, ses évolutions des siècles passés. Mais s’ils fondent à leur tour, c’est toute la « bibliothèque » qui disparaît. Pour Ice Memory, projet international de sauvegarde du patrimoine glaciaire, ce projet fou : conserver des carottes de glace, extraites des Alpes ou des Andes…dans le plus grand congélateur du monde : l’Antarctique. Un sanctuaire mondial pour les générations de chercheurs à venir. Et pour nous tous.
En présence de Patrick Ginot, glaciologue (IRD) coordinateur du programme international Ice Memory Avec le soutien de l’agence Thaki Voyage – Spécialiste de l’aventure sur mesure en Bolivie et expert des ascensions glaciaires.
D’AUTRES TERRES PLUS DOUCES – Vendredi 19 octobre à 13H, Dôme Théâtre & Dimanche 21 octobre à 9H45, Théâtre de Maistre 
Film de Maxence Lamoureux
Les grues cendrées ont bien de la chance. 6.000 kilomètres de migration, de l’Estonie à l’Ethiopie et pas une seule frontière, pas un seul checkpoint à traverser. Ni centre de rétention, ni charter de retour pour entraver leur vol. Mais en suivant le plus grand oiseau migrateur d’Europe dans son étonnante croisière annuelle, Maxence Lamoureux et Arnaud Devroute nous proposent tout à la fois un suspens écologique et cet avertissement : les oiseaux ont besoin de nous et vice versa. Pour eux comme pour nous, gare au décrochage.
En présence du réalisateur, Maxence Lamoureux.
ARGONAUTES – Vendredi 19 octobre à 13H30, Gambetta et Samedi 20 octobre à 16H30, Dôme Cinema 1 
« On est nombreux ici à avoir connu la route des migrations ». On n’est pas loin de Naples, dans le sud de l’Italie. Et les anciens du village se souviennent de la Suisse, de l’Allemagne, du Venezuela, de leur vie là-bas, du pire comme du meilleur. Alors, quand des jeunes des alentours rejoignent des réfugiés afri- cains pour monter une représentation théâtrale, ça leur va bien. La pièce ? Jason et les Argonautes, à la recherche de la Toison d’Or. Les jeunes Gambiens accueillis au village l’auraient-ils trouvée à San Chirico Raparo ?
En présence du réalisateur.

HIMALAYA : LES NOUVELLES AVENTURES DU NOMADE DES AIRS – Dimanche 21 octobre à 15H45 – Diaporama de François Suchel

Souvenez-vous, en 2010, il pédalait de Canton-Paris, juste à l’aplomb de l’avion qu’il pilote d’ordinaire pour Air France. Huit ans plus tard, François Suchel a de nouveau quitté son cockpit, mais cette fois-ci pour traverser à pied l’Himalaya. Un intense périple entre Dharamsala et Katmandu, pour « remonter le fil du bouddhisme tibétain ». Avec à la clé, un film, présenté en avant-première : « Liberté, foulées, fraternité », sur cette première aventure car il compte bien parachever son incroyable randonnée jusqu’au Tibet. Projection et rencontre avec cet étonnant « nomade du ciel », auteur par ailleurs du « Secret de Piana » (éditions Paulsen).
En présence du réalisateur.