Symphonie de gris ardoise à Morzine

A Morzine, l’ardoise chante dans l’architecture. Dernier site d’exploitation d’ardoise en France, l’Ardoisière des 7 pieds continue l’exploitation des bancs de schistes qui ont la propriété de se fendre en feuillets.

La plus ancienne présence d’ardoises à Morzine date de 1734 avec la couverture du toit de l’église. Franck Buet ardoisier a rouvert une mine en 1993 et perpétue les techniques traditionnelles du travail de l’ardoise. 

Dans son atelier, il guide le visiteur et présente l’histoire et la technique de fabrication, l’extraction, le travail à la mine de schiste et les découpes de l’ardoise traditionnellement utilisée pour les toitures de lauze. L’ardoise de Morzine résiste au gel, on dit qu’elle est non gélive en raison de l’absence d’oxyde et de pyrite de fer. 

Visite riche en anecdotes sur cette exploitation traditionnelle.

Visites de l’atelier tél : 04 50 79 12 21

Plus d’infos