Marie Martinod, une femme en argent

Winter Olympic Games in Pyeongchang on February 20, 2018. / AFP PHOTO / Fabrice COFFRINI

Aux derniers Jeux Olympiques de Pyeongchang, en Corée, Marie Martinod remportait l’argent en half pipe. Une belle récompense pour la skieuse d’Aime La Plagne.

« En Corée, j’étais à la fois détendue et contente d’être là. Je me suis centrée sur moi-même, avec l’objectif de faire les bons choix tous les jours : choisir le bon repas au self, organiser ma chambre afin que je me sente bien… J’avais aussi emporté les messages d’encouragement de ma fille et des camarades de l’école du Pavillon à Aime. Cela m’a permis de dédramatiser l’enjeux et de me rappeler que pour elle et ces enfants, rien ne changerai quoi qu’il arrive ! Et puis il y a eu la surprise de la venue de mon mari et de ma fille qui n’était pas du tout prévu. Ils ont trouvé un billet d’avion très peu cher au dernier moment », explique la skieuse.

La médaille est une belle récompense pour Marie, qui a rencontré de nombreuses difficultés dans sa carrière d’athlète : perte de ses sponsors, accident de voiture en 2010 qui l’a privé de l’usage de sa main durant un hiver, plusieurs blessures…

« Les JO c’est une grosse pression, je suis contente d’avoir réussi, peut-être en réalisant le meilleur ski de toute ma vie, sur la compétition la plus attendue ! Maintenant, j’ai envie de faire autre chose, agrandir ma famille, continuer le commentaire sportif ou travailler dans l’événementiel. La médaille me permet d’être crédible et de montrer que je peux mener un projet à bien, même sous la pression. J’ai déjà arrêté une fois le ski, alors je sais à quoi m’attendre », ajoute Marie.

La championne est la marraine du White Festival, un grand Show de ski & snowboard Freestyle indoor rassemblant les meilleurs athlètes mondiaux qui aura lieu du 16 au 18 novembre à Albertville.