L’impressionnisme version canadienne exposé à Lausanne

Si l’on connait bien « nos » peintres impressionnistes, les canadiens sont peu connus en dehors de chez eux. Après Munich, Lausanne constitue la seconde étape d’une exposition en tournée mondiale « Le Canada et l’impressionnisme. Nouveaux horizons » à la Fondation l’Hermitage. 

Une centaine de tableaux sont présentés, réalisés par 35 artistes canadiens souvent inconnus au-delà des frontières de leur pays. Les œuvres sont regroupées en huit sections retraçant le parcours des peintres canadiens, depuis leur initiation à l’impressionnisme jusqu’à leur réinterprétation de ce mouvement. 

Sujets de la vie quotidienne locale, splendeur des paysages, la rudesse du climat transparaît dans la capture de la lumière et dans la fugacité des atmosphères.  

Et encore…

Pour accompagner cette première exposition de l’année, la Fondation de l’Hermitage a prévu plusieurs activités. Des conférences et ateliers seront organisés sur les thématiques du blanc, de la neige et de la nordicité. Un match d’improvisation théâtrale, inventé au Québec, est programmé samedi 21 mars. Toujours dans une optique canadienne, des visites seront couplées avec des dégustations de douceurs au sirop d’érable.

Une visite unique rendue possible grâce au soutien d’importants musées principalement du Canada et de collections particulières. 

La maison et le parc

La Fondation l’Hermitage est un lieu magique, véritable communion de l’art et de la nature sur la colline de Lausanne avec vue sur la cathédrale et le lac Léman. Le terrain de l’Hermitage fut acheté en 1841 par le banquier Charles Juste Bugnion qui y fit édifier une splendide villa en 1851. Son épouse Jeanne-Marie dessina le parc et choisit des essences rares et nouvelles pour l’époque. En 1976, les descendants firent don des bâtiments ainsi qu’une partie du parc à la ville de Lausanne. 

Elle est exploitée par une fondation privée qui assure le développement d’un musée des beaux arts de haut niveau. La fondation l’Hermitage possède aussi une collection qui n’est pas exposée de façon permanente. 

Dans l’ancienne orangerie de l’Hermitage, le restaurant l’Esquisse accueille les visiteurs midis et soirs histoire de prolonger la rêverie dans ce lieu romantique en toutes saisons.  

 

Plus d’infos