Le tatouage au féminin par Terre d’Encre Tattoo

Aujourd’hui de plus en plus de Français se font tatoués. Dans le Pays de Gex, Laurence en a fait son métier, avec un style bien à elle, féminin et bohème.

laurence

Plumes, attrape-rêves, fleurs… dans un style fin et féminin, Laurence grave sur votre peau un motif dont la signification est particulière à vos yeux. Depuis trois ans, cette jeune maman a décidé de vivre de sa passion. Attirée par le dessin depuis son plus jeune âge, elle choisit le tatouage sur les conseils de sa sœur, elle-même tatoueuse. « J’ai une formation de coiffeuse et déjà j’aimais travailler les proportions. Je n’avais jamais pensé à pouvoir vivre de ma passion du dessin. Mais au moment de mon congé parental pour mon deuxième enfant, j’ai repris les crayons, je me suis formée et les automatismes sont revenus. »
Laurence achète du matériel, s’entraîne sur des peaux de pamplemousse, « ou sur un bout de mollet qu’un copain voulait bien sacrifier ! » (rires).
Elle commence à se faire une clientèle, crée sa page Facebook en 2015 et remplit son agenda de rendez-vous. Maman avant tout, elle tatoue en journée après avoir déposé les enfants à l’école. En juin 2017 elle ouvre son local, ”L’atelier 337” à Prévessin-Moëns (Ain) avec un collègue tatoueur. A 90 % féminine, sa clientèle est séduite par son style girly chic, ses motifs ornementaux, sa tendance bohème : « Les gens viennent pour mon style. Si je ne sais pas faire, j’oriente vers des collègues. Les motifs que j’affectionne ?
Les hirondelles, les fleurs, les plumes… Je travaille beaucoup en noir et blanc, avec quelques touches de couleurs. »
Si, pour son travail, elle n’hésite pas à tatouer des ”classiques”, elle espère pouvoir développer son art et proposer à sa clientèle ses dessins originaux.

→ Envie d’un tatouage, jetez un coup d’œil à son travail
sur sa page Facebook