L’art de la dentelle dans les petits papiers

A Morzine, Alice Marullaz-Passaquin raconte tout ce qu’elle aime dans ses découpages : la vie alpine, la faune, la flore, ses cueillettes de champignons et les récits de chasse de son père. Cette monitrice de ski adore créer de ses mains et s’est lancée dans l’art du papier découpé. Une tradition folklorique ancestrale Suisse qui transforme sous la pointe d’un stylet et les lames d’un ciseau, un papier noir en une fine dentelle délicate. 

Alice la découpeuse évoque avec génie des silhouettes, des métiers et des techniques d’antan composant des tableaux de papier tout en symétrie tel un équilibre rythmique. 

 

Un peu d’histoire

Cet art est issu du Pays d’Enhaut (pré Alpes vaudoises) et à Château-d’Oex, un musée est d’ailleurs dédié aux papiers découpés et présente une impressionnante collection.

Originaire de Chine, l’art du découpage est aussi ancien que la fabrication du papier. C’est le suisse Jakob Hauswirth qui est considéré comme le père du découpage sur papier suisse traditionnel. Au 18e siècle, il importe le découpage au Saanenland (région de Gstaad) avec son célèbre motif représentant la montée à l’alpage qui rappelle l’authenticité de la vie en montage.

Galerie Les Petits Papiers d’Alice

82, route de la Combe à Zore

Morzine

tél : 06 84 18 61 07