Laissons-nous conter des univers imaginaires

©MEG

Il n’y a pas que les enfants qui aiment les histoires imaginaires. Le Musée Ethnographique de Genève s’immisce actuellement au fin fond de la magie des contes. Les «Il était un fois» passent ici à travers la Grèce, l’Espagne, la Finlande… une expérience surprenante à vivre dans un monde fantastique finement mis en scène. 

Huit contes peu connus du grand public sont mis en scène dans «huit théâtres de l’imaginaire.» Miroirs, illusions d’optique, changements d’échelle…. permettent de s’affranchir du réel. Le visiteur bascule dans le monde du merveilleux. 

Lutins, ogres, loups… il n’y a pas d’âge pour succomber au conte.

Au cours des siècles, les contes ont inspiré les écrivains, les musiciens, les politiciens, les artistes et n’ont rien perdu de leur puissance. Chacun peut interpréter les contes à sa manière et y projeter ses propres valeurs. Le conte n’est pas qu’une parenthèse enchantée, c’est aussi un lien avec la réalité historique et anthropologique.

Plus d’infos :

Exposition La Fabrique des Contes

Jusqu’au 5 janvier 2020 au Musée d’Ethnographie de Genève (MEG)

65, boulevard Carl Vogt