« Laissez parler les petits papiers »

Tous mes proches vous le diront, je suis archi-nulle lorsqu’il s’agit de plier du papier. Couvrir des livres, faire des paquets cadeaux,…même un avion en papier me demande beaucoup d’efforts. Seule exception : les courriers, souvenirs de mon temps passé dans l’administration.

La créatrice Megumi Casta m’a invitée à reconsidérer le papier d’un nouvel oeil, à travers une interview express qui met l’origami dans tous ses états.

D’où te vient cet intérêt pour l’origami ? 
Originaire de Kanagawa, sur la côte Pacifique du Japon, je me suis passionnée dès l’enfance pour les activités manuelles et décoratives traditionnelles. Et comme beaucoup de japonaises, j’ai commencé très tôt à plier des origamis.

Au point d’en faire ton métier ?
Oui, je suis désormais origamiste et professeure diplômée, installée depuis 5 ans en France. La marque Megu-Design est justement née en 2015 de mon envie de partager cet univers traditionnel, avec des créations d’origami originales en papier japonais Washi.

Que fais-tu au quotidien ?
En tant qu’artiste origamiste, je compose des assortiments de couleurs dans un esprit sobre et épuré, réalise des créations et expose dans différents lieux/évènements locaux dédiés aux créateurs et des boutiques de déco.

Et si je souhaite apprendre l’art du pliage traditionnel ?
C’est possible, car je propose aussi des initiations à l’origami pour tous. Depuis la rentrée, j’anime d’ailleurs des ateliers collectifs à l’Abri Théâtre de Neuvecelle, local associatif qui propose des activités culturelles conviviales et enrichissantes.

Un souvenir particulier à partager ?
Tout à fait : j’ai eu la chance l’année dernière de participer à un super projet autour du pliage de papier japonais auprès de 90 élèves du Lycée Anna de Noailles d’Evian-les-Bains. Une expérience que j’aimerais beaucoup renouveler.

A ce propos, quelle est ton actualité ?
Une exposition-vente dans les librairies Birmann-Majuscule d’Anthy-sur-Léman et de Thonon-les-Bains, une autre à la salle des fêtes d’Armoy les 27 et 28 octobre et un stand sur le marché de Noël de Neuvecelle les 24 et 25 novembre prochains.

Eh bien qui sait, peut-être que d’ici Noël je peux devenir une pro ?

© photos : Megu-Design / DR