Lâchez prise à la dérive

©widiwici / Philippe Millet

Pratiquer les postures de yoga tout en savourant le clapotis des eaux calmes du lac d’Annecy sur une planche de paddle, c’est possible ! Une expérience aux sources du zen à consommer sans modération. Rencontre avec Charlotte Sigwalt, professeur de yoga au centre de paddle NCY Sup Lac d’Annecy :

Qui peut pratiquer le yoga paddle ?
Tout le monde. Nul besoin d’être pratiquant expert dans l’une ou l’autre des disciplines. Il faut avant tout aimer la nature.

Comment se déroule un cours ?
L’échauffement commence sur la berge. Au bord du lac d’Annecy, à Sevrier face à la Tournette et aux dents de Lanfon, on s’ancre dans la terre grâce aux éléments qui nous entourent. On récupère l’énergie qui nous pose dans le rocher. Une fois l’enracinement acquis, il est temps d’embarquer sur le paddle et de prendre connaissance des consignes d’équilibre pour s’installer sur la planche et décrypter le maniement de la pagaie. Certains préfèrent commencer à genou. Je pars sur l’eau avec mon groupe. Les planches s’écartent, filent lentement, elles ne sont jamais ancrées au fond de l’eau, car la dérive donne du charme à la pratique. On enchaîne les postures en douceur, on rame un peu… le groupe se reforme. Le lâcher prise devient profond. Chacun se laisse dériver à son rythme. Ce qui est intéressant, c’est, après avoir pris l’énergie de la terre, de se connecter tout en fluidité, à l’air et à l’eau et de prendre la force du feu au travers du soleil. Ce qui est bénéfique dans le yoga en plein air, c’est de ramener tout l’espace environnant dans son corps. Le cours se clôt de manière idyllique, corps allongé sur le paddle alors que je surveille la dérive de chaque planche pour s’abandonner pleinement dans le lâcher prise.
Le cours dure une heure.

Quelles postures de yoga choisissez-vous ?
Je les adapte en fonction de la température de l’eau. Elles sont généralement assises. Les plus acrobatiques pouvant se terminer par une chute dans l’eau, je les réserve pour le coeur de l’été, quand il fait très chaud. On peut utiliser la pagaie pour s’étirer. Il faut retenir qu’on ne se mouille pas obligatoirement pendant un cours de yoga paddle. Les planches sont larges et stables.

Quelle tenue vestimentaire préconisez-vous ?
Tout dépend de la température, mais il n’y a pas de tenue spécifique. En début de saison, la combinaison néoprène est la plus adaptée. Mais le maillot de bain ou l’option short et tee-shirt conviennent parfaitement. La tenue sera celle qu’on a choisi pour venir pique-niquer au bord du lac. Attention, pour les lunettes de soleil, prévoir une cordelette de sécurité ! La crème solaire reste indispensable.

Combien d’élèves participent au cours
Généralement entre 10 et 15 personnes. Le lâcher prise est tel, que le nombre a peu d’importance. Les élèves oublient vite la notion de groupe.

A quel moment de la journée conseillez-vous un cours ?

Généralement, c’est le matin. L’eau du lac est souvent plus calme et la circulation des bateaux réduite. Nos cours se déroulent le samedi matin.

Comment résumeriez-vous les bienfaits du yoga paddle ?
Un lâcher prise complet avec un travail de l’équilibre et du renforcement de la sangle abdominale.

 Plus d’infos sur le site NCY SUP Center
Tél. 06 85 85 60 06