La sobriété d’une vaisselle en bois

Naturel, rondeur, douceur, patine. Osons la vaisselle en bois. Manger dans du bois c’est nourrir tous nos sens. Et comme je ne suis pas une gastronome dans l’âme, la texture et la vue du bois contribuent chez moi à me faire aimer un plat.
On rencontre Genest Thomas, artisan de Cruet (Savoie) sur les marchés artisanaux ou bios locaux.
Frêne, hêtre, érable, noyer, pommier, cerisier… que des essences locales bien sûr en privilégiant les bois durs et mi-durs. Donc pas de résineux au risque de passage dans les aliments, ni de bois tanniques comme le chêne ou le châtaignier.
Au quotidien, la beauté naturelle du bois enchantent nos tables et pourquoi ne pas prendre l’habitude de prendre son petit déjeuner dans des bols en bois ? Fini la sensation de froid au contact des lèvres avec la céramique ou la porcelaine. A tester chez les petits enfants, une idée cadeau naissance originale à tous ceux qui boudent l’inox et les plastiques

Cocoonez votre vaisselle
Elle se lave comme une vaisselle traditionnelle avec du produit vaisselle et une éponge. Bien la sécher et l’essuyer. Pour un séchage à l’air libre, mettre un torchon sous la vaisselle l’absorption de l’humidité. Attention pas de lave vaisselle ni de trempage, pas plus que de micro onde ! L’ennemi du bois est l’air sec. 

Les conseils de l’artisan :
« Avec les essences de bois que j’utilise, la vaisselle en bois est parfaitement compatible avec une utilisation alimentaire, chaude comme froide. Je passe plusieurs couches d’huile de colza sur la vaisselle que je réalise. Elle ne rancit pas et polymérise en surface, protégeant ainsi le bois de l’air, son plus grand ennemi ! L’huile de colza teinte légèrement le bois.
Après les 4-5 premières utilisations, nourrissez à votre tour le bois avec de l’huile alimentaire (colza ou tournesol ou pépins de raisins). Étalez l’huile avec un chiffon ou de l’essuie-tout en n’oubliant pas l’extérieur. Laissez imprégner, puis essuyez ensuite le surplus.
Puis, de temps en temps, ou si les assiettes sont un peu ternes, repassez une couche d’huile. Entretenues ainsi, votre vaisselle durera longtemps, bien plus longtemps que la céramique… qui se casse !
La casse justement… La vaisselle en bois n’est pas incassable mais elle est solide, les chocs vont la marquer (c’est la patine) mais elle résiste très bien aux chutes.» 

Et un autre petit truc qui me fait choisir une vaisselle bois, fini les grincements de couverts !

 

 

 

Plus d’infos