Une exposition cousue de fils… noirs

La Maison des Arts du Canton d’Aime nous invite à plonger dans l’univers de Marion Delcroix, avec son exposition « Fragile ».

Après un Bac Arts Appliqués à Echirolles, Marion Delcroix entre dans la vie active, avant d’être lauréate du concours « Elle solidarité Mode » en 2012. Cela lui permet de financer 3 années d’études à Esmod. Aujourd’hui, elle vit à Paris et exerce la profession de styliste photo en freelance (dans la mode, la maroquinerie et le prêt à porter).
La jeune femme a commencé un travail artistique il y a tout juste deux ans. « Pour mon diplôme de fin d’année, j’ai créé une collection de 12 looks, axés sur le souvenir. Mon travail de broderie est parti de là. Je travaille d’après photos, essentiellement des portraits de femme, récoltés çà et là. Sur tissu tendu, je dessine préalablement avant de broder. Mes tableaux gardent des traces, des souvenirs qui sont parfois presque effacés », explique Marion. Elle brode sur du tissu, souvent du lin et de l’organza blanc, avec un fil de couture noir. Jusqu’à la fin du travail, les fils restent mobiles, ils ne sont figés que lors de l’encadrement.

A Aime la Plagne, Marion présente près d’une vingtaine d’œuvres : des tableaux de petit et grands formats ainsi que des créations en 3 dimensions, comme une chemise suspendue qui est support à sa broderie. La jeune femme projette de créer des œuvres mêlant dessin et couture, sur des formats plus grands et souhaite développer les expositions. 

Exposition « Fragile » à la Maison des Arts du Canton d’Aime, entrée libre jusqu’ au 27 avril,
du mardi au vendredi 14h à 17h. Infos – http://versantsdaime.fr/