Escapade à Chamonix

La mer de glace - juin 2018

Chamonix est une véritable ville à la montagne. Et quelle montagne, le mythique Mont Blanc ! La destination n’est pas réservée qu’aux alpinistes aguerris. Voilà quelques belles adresses pour les contemplatifs, les gastronomes ou les amateurs d’art.

Train avec vue
Pour prendre de la hauteur (sans trop se fatiguer !), direction le train du Montenvers. C’est le premier train à crémaillère ouvert depuis 1909. Sur près de 6km, le train rouge serpente au fil des ouvrages d’art dans une forêt de mélèzes, épicéas et autres arolles pour rejoindre l’incontournable mer de glace. Le site a attiré des grands auteurs, des peintres, des philosophes et il a également reçu la visite de 3 impératrices. Le Montenvers est le départ de nombreuses randonnées. Depuis la gare d’arrivée, chacun peut accéder au panorama sur la mer de glace, au glaciorium (expliquant l’historique et l’évolution des glaciers) et à la grotte de glace (par télécabine).  En hiver, il permet aux skieurs qui ont descendu la célèbre Vallée Blanche de rejoindre Chamonix.
www.chamonix.com  site ici

 

Brunch à la Galerie Café des Aiguilles
Bernard (guide et photographe) et Emily ont ouvert depuis le mois de décembre 2017. Ils proposent une restauration salée et sucrée, en privilégiant les circuits courts, en travaillant avec 2 traiteurs de la vallée. Les murs blancs présentent des œuvres d’art. Tous les 2 mois, la Galerie propose une nouvelle exposition d’ œuvres d’artistes locaux : photo, sculpture, peinture… Ouvert de 9h à 18h, tous les jours en saison – http://https://galerie-cafe-aiguilles.com/

Détour artistique
Au centre de Chamonix, on pousse les portes de la maison de famille de Marcel Wibault pour admirer ses œuvres, conservées par son fils Lionel. Artiste peintre, Marcel arrive dans la ville au début des années 30. Passionné de montagne, il réalise des œuvres d’après nature, transportant son matériel au pied des cimes.  www.wibault.fr

 

Pause-café ou apéro
Pour une petite pause, direction « Joséphine », la nouvelle brasserie imaginée comme un vieux bistrot des années 20. Les propriétaires ont fait appel à Christophe Bro architecte designer parisien et sur place, à Renault Chevallier, architecte de Chamonix. A l’intérieur, on profite du décor pour déguster un café dans la vaisselle siglée « Joséphine » et produite par Villeroy &Boch. Le soir, à l’heure de l’apéritif, on regarde le spectacle de la rue, très passante, depuis la terrasse.

 

Avec les enfants
Pour percer les secrets de l’agriculture de montagne, on prend la direction de la Maison du
Lieutenant et son centre d’interprétation, au hameau du Mont Servoz. Dans cette ancienne bâtisse, la scénographie est ludique et colorée. Durant tout l’été, la présentation est complétée par une exposition temporaire,
« Gypaète barbu, ce géant des airs ». www.servoz.com

©Lorène Herrero , C. Boufflert – OT Vallée de Chamonix, S. Renault