Les Journées Filles, c’est elle !

Audrey Gstalder

Quoi ? Vous ne connaissez pas les Journées Filles… Il va falloir y remédier ! Voilà plus de 4 ans qu’Audrey Gstalder, la créatrice, œuvre pour faire grandir son concept et le proposer dans toute notre région. Une belle réussite « made in chez nous » !

Il était une fois…
En 2013, Audrey Gstalder est créatrice d’articles pour enfants. Ce qu’elle aime, c’est travailler du 100 % fait main. « Pour vendre mes créations, j’ai commencé par des ventes privées chez les copines… » Des ventes qui connaissaient de plus en plus de succès : « En voyant à chaque fois plus de monde, m’est venue l’idée de créer une journée dédiée à des femmes comme moi qui ont la fibre créatrice. » Pas de nature à rester les deux pieds dans le même sabot, elle passe à l’action et organise la première édition des Journées Filles à Andilly, en juin 2013. Elles sont 8 et reçoivent plus de 200 visiteurs durant un week-end. « Je me doutais qu’il y avait une attente, à partir de là, j’ai réitéré ces journées. » Et ça marche ! Née dans une famille qui travaillait dans l’événementiel, formée au marketing, elle a les armes pour structurer son concept et, en 2014, en auto-entrepreneuse, elle décide de ne consacrer son temps qu’à ces Journées Filles.

Son quotidien
Audrey travaille seule. Elle est sur tous les fronts. Trouver des lieux pour l’accueillir et dénicher les perles rares. « Je ne compte pas les kilomètres pour aller dans les expos, les foires, trouver des femmes de talent. Je passe des heures sur le web à fouiner, chercher, sourcer. Aujourd’hui, quatre ans plus tard, j’ai plus de 380 exposantes à disposition. » En fonction des villes où elle installe ses Journées Filles, elle privilégie les créatrices locales. Dès le départ, il est un lieu au sein du salon qui fait florès : le bar à potins ! « Je trouvais sympa de proposer un endroit on l’on puisse papoter tout en buvant un thé, un verre et en grignotant un en-cas. Rapidement je me suis rendue compte que c’était plus qu’un bar, c’était un lieu de rencontres où se sont formées des amitiés. »
Il faut dire que ces Journées sont à l’image d’Audrey : sympas, conviviales et sans chichis. Juste du bonheur !

Ça bouillonne sous le casque !
Pour étoffer ses Journées Filles,  Audrey ne manque pas d’idées ! Elle installe un espace cocooning à chaque rencontre avec des professionnels du maquillage, de la coiffure, du yoga, de la réflexologie où l’on peut, moyennant des tarifs très abordables, se faire plaisir. « La dernière nouveauté que j’ai lancée, ce sont les ateliers Do it yourself qui fonctionnent très bien. Les femmes adorent apprendre et travailler manuellement. Du coup, pour 2018, je souhaite réduire mon nombre de dates mais voir plus grand à chaque rencontre. »

Plus d’infos sur le site internet des Journées Filles