Des lignes pas si simples que cela

Voici une exposition qui fait parler les lignes, mais pas n’importe lesquelles, celles du cinéma. Il était donc tout naturel qu’elle prenne sa place à Annecy, ville du festival international du film d’animation. « Le langage des lignes » nous emmène dans la naissance du tout premier dessin animé en 1908 puis nous parle de la fonction contour de la ligne, de la simplification des formes avec la ligne utilisée comme signe et enfin l’usage minimaliste de la ligne au cinéma. 

Yaël Ben Nun responsable de la collection cinéma d’animation

« Dans cette exposition, précise Yaël Ben Nun responsable de la collection cinéma d’animation, les lignes ne cessent de se transformer. La figure de métamorphose est une figue essentielle de l’animation, image par image. Beaucoup d’artistes sont issus du dessin de presse (caricatures) ».

Coup de neuf au musée annécien

Après deux mois de travaux à l’été 2019 au conservatoire d’art et d’histoire, le musée du film d’animation d’Annecy a fait peau neuve. La présentation des œuvres a été repensée et regroupée en thématiques. De plus, un véritable espace de 60 m2 est né pour l’accueil des expositions temporaires. Celle du « Langage des lignes » inaugure les lieux. 

Un lieu à découvrir en attendant l’installation de la cité du cinéma d’animation réalisée à l’horizon 2023 au Haras d’Annecy.

« Le langage des lignes » à découvrir jusqu’au 16 février 2020 au Musée du film d’animation d’Annecy – entrée gratuite

Plus d’infos