Des guimauves pour croquer dans nos souvenirs d’enfance

La gourmandise est loin d’être mon péché mignon, mais croquer dans une guimauve authentique fait remonter en moi de joyeux moments d’enfance. 

Les guimauves bio de chez Belledonne, boulangerie, chocolaterie et biscuiterie artisanale de Savoie à l’éthique engagée, déchargent sur les papilles des saveurs authentiques. Aromatisées ou enrobées d’une fine couche de chocolat, je vous invite à découvrir la fabrication de ces carrés moelleux. 

 

Rencontre avec Céline Berthollet, chargée de communication de « Pain de Belledonne » acteur engagé dans la bio depuis 1991 au travers d’une entreprise située à La Croix de la Rochette. 

Quelles guimauves fabriquez-vous ?

Celles aux fruits aux arômes naturels bios de framboise, fraise, banane et huile essentielle d’orange et des guimauves enrobées de chocolat au lait. Le cacao équitable est issu des filières de St Domingue. 

Quels sont les produits utilisés ?

Du sucre de canne roux (peu raffiné) provenant du Paraguay issu de petites exploitations familiales regroupées en association. La confiserie de guimauve s’obtient en montant le sucre en température avec précision. Les chocolatiers y ajoutent de la gélatine de porc bio, pour obtenir le côté moelleux et après un passage dans une foisonneuse alimentaire spécifique qui injecte de l’air dans la matière, on obtient alors de moelleuses bandes de guimauve. Celles au chocolat sont passées dans une enrobeuse et séchées avant emballage. 

Vous avez choisi un seul type d’emballage ?

Oui, ce sont des paquets familiaux que l’on peut refermer facilement pour la conservation. Il vaut mieux consommer les guimauves assez rapidement au risque de les voir durcir. 

Comment les déguster ?

Pour accompagner en douceur le café ou le thé et tout simplement au moment du goûter avec les enfants. Il n’y a pas de mots pour qualifier le plaisir de croquer dans ce moelleux, guide incomparable vers un souvenir d’enfance ! Quelques idées de recettes : des verrines de guimauves en chantilly, des whoopies à la guimauve…

Et comment se porte la santé de votre production bio ?

Je dirais plutôt bien, car l’entreprise se diversifie. Après un atelier pain, un atelier chocolat, elle va bientôt ouvrir un atelier biscuit. 

 

Plus d’infos